Réouverture des lieux culturels : 10 expositions dédiées aux femmes artistes

Vous l’attendiez depuis des mois ? La réouverture des lieux culturels est désormais imminente. Dès le 19 mai, musées et galeries vont pouvoir rouvrir leurs portes si longtemps restées closes à un public avide de revoir de l’art, et en vrai ! Voici 10 expositions où voir des femmes artistes, dans les musées, les galeries, et même les maisons de ventes.

DANS LES MUSÉES

• « Elles font l’abstraction » , jusqu’au 23 août au Centre Pompidou

L’abstraction, une affaire d’hommes ? C’est ce qu’ont longtemps laissé penser les ouvrages d’histoire de l’art, présentant volontiers le travail de Malevitch, Pollock, Mondrian, Kandinsky… (pour ne citer qu’eux). Et occultant tout un pan pourtant prolifique de l’histoire de l’art. Car l’apport des femmes artistes à l’abstraction est tout simplement considérable. À travers 500 oeuvres de 106 artistes ayant travaillé des origines de l’abstraction aux années 1980, l’exposition Elles font l’abstraction ambitionne de redonner toute leur place à ces femmes artistes longtemps éclipsées de l’histoire de l’art. C’est donc une exposition d’ampleur, pédagogique, qui vise aussi à mettre en évidence le processus d’invisibilisation qui a marqué le travail de toutes ces artistes.

Parmi les artistes dont des oeuvres seront présentées : Hilma af Klint, Sophie Taeuber-Arp, Sonia Delaunay-Terk, Louise Bourgeois, Sheila Hicks, Etel Adnan, Lee Krasner, Eva Hesse…

À noter, en plus de l’exposition, et d’un catalogue très complet qui comprend notamment cinq essais, quinze focus thématiques et plus d’une centaine de notices sur les artistes exposées, un colloque international est aussi organisé. Intitulé « Elles font l’abstraction – une autre histoire de l’abstraction au 20ème« , il se tiendra les 19, 20 et 21 mai avec notamment des invité.e.s exceptionnel.les comme la critique d’art Griselda Pollock. Pour s’inscrire, gratuitement, cliquez ici.

Le commissariat général est assuré par Christine Macel, conservatrice, cheffe du service création contemporaine et prospective. Le commissariat associé pour la photographie est assuré par Karolina Lewandowska, directrice du musée de Varsovie (Pologne).

Photographie de Lynda Benglis, à l’origine publiée dans le magazine Life (1970), en pleine création. © Henry Groskinsky © Lige Inc

• « Peintres femmes, 1780-1830. Naissance d’un combat », jusqu’au 4 juillet au Musée du Luxembourg

Comprendre l’articulation de la féminisation de l’espace des beaux-arts à travers l’apport des artistes femmes peintres de la fin du 18ème jusqu’au milieu du 19ème siècle, telle est l’ambition de l’exposition proposée par le Musée du Luxembourg, Peintres femmes, 1780-1830. Naissance d’un combat. L’occasion de découvrir l’apport important des femmes à cette période, alors même que le monde de l’art et de la peinture s’ouvraient timidement et officieusement à elles. Pas moins de 70 oeuvres de 40 artistes sont présentées, au fil d’un parcours qui s’étend des années pré-révolutionnaires jusqu’à la Restauration. Parmi elles, Élisabeth Vigée Le Brun mais aussi Rosalie Caron, Louise Hersent, Marie-Guillemine Benoist ou encore Pauline Auzou.

Le commissariat est assuré par Martine Lacas, docteure en histoire et théorie de l’art, auteure et chercheuse indépendante, que Femmes d’art avait déjà interviewé en mars dernier. Cliquez ici pour lire l’interview.

Julie Duvidal de Montferrier 
Autoportrait © Beaux-Arts de Paris, Dist. RMN-Grand Palais / image Beaux-arts de Paris

• « The Power of My Hands. Afrique(s) : artistes femmes », jusqu’au 22 août au Musée d’art moderne de Paris

Organisée dans le cadre de la saison « Africa 2020 », The Power of My Hands. Afrique(s) : artistes femmes présente le travail de 16 femmes artistes africaines issues d’une quinzaine de pays du continent africain ou de la diaspora, dont le travail n’avait, pour la plupart, jamais été montré en France. Au gré des trois salles de l’exposition, les créations des artistes (des poteries, peintures, installations, photographies, vidéos, broderies…) explorent les thématiques du corps, de la sexualité, de la représentation de soi, de la maternité, des croyances… et célèbrent l’énergie émancipatrice du « pouvoir de leurs mains ».

L’occasion de découvrir l’oeuvre et le parcours de Billie Zangewa, Gabrielle Goliath ou encore Njideka Akunyili Crosby entre autres.

Commissariat assuré par Odile Burluraux et Susana Souza.

(Re)voir, ci-dessous et en vidéo, la visite de l’exposition ponctuée de l’interview d’Odile Burluraux et d’un coup de projecteur sur trois oeuvres coups de coeur.

• « Valadon & ses contemporaines », jusqu’au 5 septembre au Monastère Royal de Brou

De la fin du 19ème jusqu’au milieu du 20ème siècle, les femmes artistes vont s’unir et lutter afin d’obtenir et d’asseoir leur droit d’être créatrice. C’est toute leur contribution à cette période d’effervescence qu’ambitionne de mettre en lumière l’exposition Valadon & ses contemporaines, présentée au Monastère Royal de Brou. Car derrière la pionnière Suzanne Valadon, à la vie si romanesque, se cachent une multitude de créatrices dont l’oeuvre a révolutionné la peinture académique et les codes de ce tournant si particulier du 19ème et du 20ème. Elle s’appellent Camille Claudel, Tamara de Lempicka, Marie Laurencin, Sonia Delaunay… et elles ont toutes lutté à leur manière pour s’imposer en tant que femme artiste, malgré les préjugés de leurs époques.

Commissariat assuré par Magali Briat-Philippe et Anne Liénard.

© Monastère royal de Brou

EN MAISON DE VENTES

• « Women in Art », exposition du 12 au 15 juin, Christie’s Paris

La maison de ventes aux enchères Christie’s organise pour la première fois une vente entièrement consacrée aux oeuvres de femmes artistes, Women in Art. L’idée ? Couvrir pas moins de cinq siècles de création, et un panel de médiums large : des tableaux anciens et modernes, des sculptures, des livres, des photographies, du design… Et des noms prestigieux parmi lesquels Niki de Saint Phalle, Lavinia Fontana, Elisabeth Vigée Le Brun, Dorothea Tanning, Sheila Hicks, Leonor Fini, Dora Maar, Carole Benzaken, Claude Cahun, Berthe Morisot…

La bonne nouvelle ? Il sera permis de rêver puisque l’oeuvre la moins chère démarre à 200 euros, pour atteindre 300 000 euros d’estimation pour la plus chère.

La vente sera surtout l’occasion de découvrir des oeuvres incroyables, parfois jamais montrées. Dans la lignée de toutes ces grandes maîtresses de l’art, l’artiste peintre Inès Longevial présentera certaines de ses oeuvres dans une exposition attenante.

La vente a été pensée et mise en oeuvre par Alice Chevrier, spécialiste du département des livres rares et manuscrits et Bérénice Verdier, spécialiste du département des tableaux anciens.

Dorothea Tanning First Peril (Premier péril) from The 7 Spectral Perils (Les 7 périls spectraux)1950

DANS LES GALERIES

• « Hiéromancie », Maud Maris, jusqu’au 22 mai à la galerie Praz Delavallade Paris

Plus d’informations en cliquant ici.

Maud Maris Ovis, 2021, oil on canvas © Praz Delavallade

• « Fugue », Caroline Denervaud, du 20 mai au 12 juin à la galerie Double V Paris

Caroline Denervaud était l’invitée de l’épisode #26 de Femmes d’art. Pour réécouter l’échanger, cliquez ici.

Photo © Gregory Copitet

• « Marinette Cueco – Ardoises, entrelacs », jusqu’au 31 juillet à la galerie Univer Paris

Plus d’informations en cliquant ici.

« Ecritures », 1994. Jonc capité tressé, ardoise d’Allasac © David Cueco / Galerie Univer

• « Louise Bourgeois » jusqu’au 21 août à la galerie Karsten Greve Paris

Plus d’informations en cliquant ici.

Vue d’installation, Louise Bourgeois, Galerie Karsten Greve AG, St. Moritz, 2020. Photo: Christina Marx

• Caroline Achaintre, jusqu’au 22 mai à la galerie Art : Concept Paris

Plus d’informations en cliquant ici.

MSS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s