Épisode #15 – Camille Cottier – Artiste peintre

Dès 14 ans, ma mère m’inscrivait à des stages de modèle vivant le week-end. j’ai adoré être confrontée directement au corps. C’était une très bonne façon pour moi d’apprendre le dessin pour comprendre les proportions, les volumes du corps.

Camille cottier.

Cette semaine, je reçois Camille Cottier. Camille a 30 ans, elle est artiste peintre. Elle habite à Paris, et travaille à Saint-Ouen, dans un atelier qu’elle partage avec Zahra Holm, mon invitée de l’épisode #8 du podcast. En fait, c’est comme ça que j’ai découvert le travail de Camille. En jetant un œil par dessus la vitre qui sépare leur deux ateliers…

J’ai été très intriguée lorsque j’ai vu de grandes toiles et de plus petites sur lesquelles étaient peints de drôles de personnages dans des formes assez simples. C’était à peine si l’on pouvait distinguer s’il s’agissait d’une figure masculine ou féminine. En fait, on était presque à la frontière entre l’abstraction et la figuration.

Ces personnages, que Camille appelle ses “Bonshommes”, sont différents mais se ressemblent, ils sont parfois sombres, parfois colorés, parfois abstraits. Ils ont en tout cas tous en commun d’apparaître la plupart du temps en groupe, et semblent observer fixement celles et ceux qui les regardent.

Je vous invite d’ailleurs d’ores et déjà à vous rendre sur le compte Instagram de Camille Cottier (www.instagram.com/camillecottier) pour découvrir son travail afin de pouvoir mieux vous figurer ce dont nous parlons dans cette conversation.

Bref, j’ai été très intriguée, et à la fois séduite par ces formes et ces couleurs. Du coup, j’ai eu envie d’en savoir plus sur Camille et sur son travail.

Dans cet épisode, Camille revient sur son parcours, sur la naissance, assez instinctive, de ses bonshommes, il y a six ans, peu après sa sortie des Beaux arts d’Angers. Elle me parle aussi de ses inspirations, de son processus de création très spontané, de son rapport à Instagram ou encore des femmes du monde de l’art qu’elle admire, de Camille Claudel à Louise Bourgeois.

Je ne vous en dis pas plus, le reste est dans l’épisode.

Bonne écoute !

Pour en savoir plus sur Camille Cottier : www.camillecottier.com
Rendez-vous aussi sur son compte Instagram : www.instagram.com/camillecottier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s