Les vases de Valeria Vasi

« J’ai grandi avec une mère artiste, et j’ai évolué dans le monde de la mode (…) tout cela n’est pas anodin, et se ressent aujourd’hui sur mon travail. »

— Valeria Vasi.

Valeria Vasi a travaillé plusieurs années dans la mode et la direction artistique à Paris. De retour en Espagne, où elle a grandit, elle crée une ligne de vases et de bougeoirs qui porte son nom. Fabriquées en petites séries dans son atelier de Barcelone, ses pièces en céramiques ou en verre, géométriques et colorées, sont à mi-chemin entre l’art, le design, et l’utile. Interview.

Courtesy of the artist.

FDA : Quel est votre parcours ? 

Valeria Vasi : J’ai grandi entre Moscou et Barcelone, et à la fin de mes études, je me suis installée à Paris où j’ai commencé à travailler dans la mode. Après dix années passées dans l’industrie, j’ai eu envie de découvrir un nouveau domaine. J’ai donc commencé à m’intéresser à l’art de la céramique, et j’ai eu un vrai coup de coeur ! C’est comme ça que j’ai pris la décision de me lancer, à mon retour à Barcelone. Cela me permet de développer deux choses qui me tiennent à coeur : la création d’objets et la direction artistique.  

FDA : Comment décririez-vous votre travail ? 

Valeria Vasi : Les pièces que je crée sont à mi-chemin entre l’art, le design, et l’utile. La forme et le volume sont pensés de façon à créer de petites sculptures fonctionnelles. 

FDA : Quelles sont vos inspirations ? 

Valeria Vasi : J’ai grandi dans différentes villes, j’ai donc la chance d’avoir côtoyé autant de cultures. Cela m’a permis d’avoir des références visuelles plus larges. Les voyages ont toujours une place importante dans ma vie, ils me permettent d’être plus perméable et ouverte à toute forme d’expression artistique. 

Courtesy of the artist.

FDA : Quel est votre processus de création ?

Valeria Vasi : J’ai toujours été curieuse de toutes les techniques manuelles. Pour moi, c’est un peu le point de départ de mon projet : lier art et design aux techniques manuelles et à l’artisanat. Je crée dans mon studio. Je teste d’abord des prototypes, ce qui m’aide à appréhender le volume, les proportions de l’objet final. Une fois le prototype finalisé, je travaille en étroite collaboration avec des artisans locaux qui m’aident à produire l’objet en peu d’exemplaires. Aujourd’hui, mon souhait est d’étendre mon travail à de nouveaux matériaux, comme le verre, le marbre ou le bois.

Courtesy of the artist.

FDA : Avez-vous le sentiment que le fait d’être une femme influence votre travail? 


Valeria Vasi : Je pense qu’il y a une certaine part de féminité dans ce que je fais, dans les formes, mais aussi à travers la direction artistique. Mais par-dessus tout, je pense que mon histoire et mon parcours influencent davantage sur mon travail. J’ai grandi avec une mère artiste, et j’ai évolué dans le monde de la mode pendant très longtemps, tout cela, je pense, n’est pas anodin, et se ressent aujourd’hui sur mon travail…

Où trouver Valeria Vasi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s