5 expos où voir des artistes femmes à la rentrée

C’est la rentrée ! Et on peut se réjouir ! Non pas du retour au bureau, ni des masques qui ornent désormais nos visages où que l’on aille, mais bien des expositions qui ouvrent, malgré les difficultés traversées, pour nous offrir de voir ou de revoir de l’art. Femmes d’art en a profité pour faire une sélection des 5 expositions qui présentent des artistes femmes cette rentrée.

1. LES AMAZONES DU POP AU MAMAC DE NICE

Le Pop a-t-il oublié ses femmes ? Elles étaient pourtant nombreuses, à prendre part à l’émergence de ce mouvement, l’un des plus importants du XXe siècle. Le Mamac de Nice a voulu leur redonner toute leur place, en consacrant son exposition anniversaire (le musée fête ses 30 ans) aux amazones du Pop, ces femmes européennes et nord-américaines qui ont contribué à inventer une autre facette du Pop international, moins connue et pourtant flamboyante et audacieuse. Une façon pour le Mamac, et les deux co-commissaires de l’exposition, Hélène Guénin et Géraldine Gourbe, de réécrire une histoire de l’art qui a longtemps sacré un petit groupe d’hommes à la tête de ce mouvement. Ici, les femmes sont reines, certaines sont connues (Niki de Saint Phalle, Evelyne Axell, Judy Chicago, Yoko Ono, Kiki Kogelnik…) d’autres moins, mais toutes racontent leur propre histoire du Pop. L’occasion de découvrir la très large collection d’oeuvres de Niki de Saint Phalle, et de prendre un peu le soleil.   

“She-Bam Pow POP Wizz ! Les amazones du POP !”, MAMAC, Nice. Du 3 octobre au 28 mars

Kiki Kogelnik, Miss Universe, 1963
Huile et acrylique sur toile, 152.15 × 121.92 cm
Courtesy Galerie Natalie Seroussi, © 1963 Kogelnik Foundation. Droits réservés

2. CINDY SHERMAN A LA FONDATION LOUIS VUITTON

Elle n’était pas revenue sur le sol Français depuis 2006 – pour une exposition personnelle. Cindy Sherman débarque à la Fondation Louis Vuitton. L’exposition, initialement prévue du 2 avril au 31 août, réunira 170 oeuvres de l’artiste couvrant la période de 1975 à aujourd’hui, embrassant toute sa carrière. Pas moins de 300 images seront montrées, dont une série inédite présentant des figures masculines et des couples. Parallèlement à cette rétrospective, une nouvelle présentation de sa collection sera visible à la Fondation. “Crossing Views”, dont le thème est celui du portrait et ses interprétations à travers différents médiums, mettra en lumière une vingtaine d’artistes français et internationaux parmi lesquels Marina Abramović, Dara Birnbaum ou encore Louise Bourgeois. 

Cindy Sherman, du 23 septembre au 3 janvier à la Fondation Louis Vuitton

Cindy Sherman. Untitled #582 (détail), 2016. Courtesy of the artist and Metro Pictures, New York © Cindy Sherman 2019

3. « BLANK », IRMA BLANK AU CAPC MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN DE BORDEAUX

Si vous n’avez eu la chance de voir « en vrai » les oeuvres d’Irma Blank, c’est peut-être l’occasion d’un séjour à Bordeaux. C’est un panorama de l’ensemble de la vie et de l’oeuvre de l’artiste que propose le CAPC de Bordeaux, un projet de grande ampleur mené d’une main de maître par les deux co-commissaires à l’origine de l’exposition : Johana Carier et Joana P. R. Neves (aussi à l’origine d’un ouvrage monographique consacré à l’artiste). « Blank », pour l’aspect autobiographique de l’oeuvre de l’artiste, mais aussi pour la signification de ce mot en allemand ou en anglais : le vide, le silence, la pureté, des notions très importantes pour l’artiste. « Blank » présente donc un ensemble d’oeuvres réalisées entre 1960 et aujourd’hui, dont de très grandes oeuvres sur papier ou peintes, composées de lignes ou de mots (un langage universel inventé par l’artiste). “Son but est de vider les mots de leur sens, par le biais d’une écriture dessinée qui atteint une forme de silence, ou plutôt de communication globale et universelle” explique Joana P.R. Neves dans une vidéo postée sur le compte Facebook du musée en mai dernier. Un voyage vers un monde de poésie dont nous avons grand besoin…

« Blank », exposition monographique d’Irma Blank au CAPC de Bordeaux, jusqu’au 31 octobre 2020

Irma Blank – Sans titre – 1970

4. « GARDEN PARTY », ARMELLE DE SAINTE MARIE A LA GALERIE JEAN FOURNIER

La galerie Jean Fournier présente la première exposition personnelle d’Armelle de Sainte Marie, artiste née en 1968 qui vit et habite actuellement à Marseille. L’exposition est pensée autour d’œuvres issues d’une sélection de deux séries sur lesquelles Armelle de Sainte Marie travaille depuis 2009, « Odyssées et Vanités hybrides » et « Jardin et Garden Party ». Une plongée dans le monde coloré et aux formes hybrides de l’artiste.

Du 12 septembre au 14 novembre à la Galerie Jean Fournier (Paris)

Antique – 2016 – acrylique sur toile – 115x100cm – A.Loubet

5. « FORGET ME NOT », FRANÇOISE PÉTROVITCH A LA GALERIE SEMIOSE

Les murs de la galerie Semiose vont une nouvelle fois se parer des œuvres de Françoise Pétrovitch. Mais dans un nouvel espace, cette fois-ci, puisque la galerie a quitté la rue Chapon pour s’établir à quelques encablures du Centre Pompidou, au numéro 44 de la rue Quincampoix dans un sublime espace de 450 m2. De quoi magnifier les dernières créations de l’une des artistes les plus en vue de la scène française actuelle, et dont on ne se lasse pas de voir et revoir le travail.

Françoise Pétrovitch, du 12 septembre au 24 octobre 2020 à la Galerie Semiose

Françoise Pétrovitch – 2020 – oil on canvas – Photo Hervé Plumet – Courtesy Semiose Paris

BONUS. « LES AUTHENTIQUES » A LA GALERIE PIERRE-ALAIN CHALLIER

La galerie Pierre-Alain Challier mettait en lumière tout l’été les oeuvres de 25 artistes femmes du XXIe siècle, parmi lesquelles Valérie Belin, Rina Banerjee, Carole Benzaken, Alexandra Roussopoulos, Hélène Delprat, Françoise Pétrovitch ou encore Kiki Smith. Pour les retardataires, Les Amis du NMWA organisent une visite privée le 8 septembre à 17h. Infos et inscriptions en suivant ce lien.

Kiki Smith, Promising, lithographie, sérigraphie et dorure, 2018, 28 exemplaires 99,5 x 89 cm ©Galerie Pierre-Alain Challier

Marie-Stéphanie Servos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s