#Vidéo : Femmes d’art visite “The Power of My Hands”, la prochaine expo du Musée d’Art Moderne de Paris

Il y a quelques semaines je suis allée faire un tour dans mon musée parisien préféré, quelques jours après la fin du montage de la toute prochaine exposition “The Power of My Hands, Afriques : Artistes Femmes”. Une expo puissante qui présente le travail de 16 femmes artistes africaines issues d’une quinzaine de pays du continent africain ou de la diaspora.

Au gré des trois salles de l’exposition, les créations des artistes (des poteries, peintures, installations, photographies, vidéos, broderies…) explorent les thématiques du corps, de la sexualité, de la représentation de soi, de la maternité, des croyances… et célèbrent l’énergie émancipatrice du “pouvoir de leurs mains”.

Cela a été pour moi l’occasion de découvrir des artistes dont certaines n’ont jamais été exposées en France, et à travers leurs œuvres, un parcours de vie, des histoires personnelles, intimes, ou plus universelles, évoquant la condition des femmes dans certains pays ou les traditions et la maternité.

J’avais donc très envie de partager cette belle découverte avec vous, et pour l’occasion, j’ai eu la chance d’être accompagnée d’Odile Burluraux, co-commissaire de l’exposition avec Susana Souza. Je lui ai posé quelques questions et nous nous sommes arrêtées devant trois de mes œuvres coups de cœur !

Cette visite est une première, j’espère qu’elle vous plaira et surtout, j’espère que vous pourrez bientôt découvrir “en vrai” le travail incroyable réalisé par les deux co-commissaires et celui des artistes !

Pour vous repérer dans la vidéo :

0min25 : INTERVIEW, Odile Burluraux, retour sur la genèse de l’exposition 1min25 : la plage des femmes artistes africaines sur le plan international

2min50 : DÉBUT DE LA VISITE

2min32 : focus sur “Predecessors” (2013) de Njideka Akunyili Crosby

6min20 : focus sur “Roulette” (2012) de Gabrielle Goliath

10min04 : focus sur “The Power of My Hands” (2015) de Keyezua (@keyezua)

Et un grand merci à Thibault Ferrari pour la technique !

Visuel : Lebohang Kganye, Setupung sa kwana hae II, 2013 © MAM Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s