Lancement du Club Femmes d’art à Lyon

Le 2 septembre dernier avait lieu la toute première édition d’une série d’afterworks du Club Femmes d’art à Lyon. L’occasion de fédérer des femmes lyonnaises issues de tous les secteurs du monde de l’art – artistes, galeristes, politiques, curatrices, art advisor – autour d’un moment d’échange, de sororité et d’une interview passionnante d’Isabelle Bertolotti, directrice du macLYON et co-directrice de la Biennale de Lyon. Retour.

A lyon, les femmes ont pris le pouvoir dans le domaine de l’art.

L’histoire commence il y a bien longtemps. Lyon est ma ville natale, et j’ai toujours nourri l’envie d’y développer Femmes d’art. Non seulement cette ville est pionnière en matière d’art, et d’art contemporain, à travers ses musées, ses galeries, ses institutions, sa biennale évidemment, mais elle est aussi une terre fertile pour tout artiste ou amateur d’art. Sans oublier une information d’importance : les femmes sont majoritaires à la tête d’institutions culturelles et artistiques. Il faut le dire, à Lyon, les femmes ont pris le pouvoir dans le domaine de l’art.

Cela faisait donc sens que j’accepte la proposition de Céline Melon, la fondatrice de Manifesta, un lieu événementiel dédié à l’art et aux entreprises, de faire venir le Club Femmes d’art à Lyon pour une série d’afterworks.

Manifesta est un lieu incroyable. Il prend place dans un ancien atelier de soyeux, au bas des pentes de la Croix-Rousse. L’intérieur a entièrement été rénové et réaménagé par la décoratrice d’intérieur Claude Cartier et repensé spécifiquement pour accueillir des œuvres. L’endroit rêvé – et de rêve !

Régulièrement, Manifesta accueille des galeries ou des institutions dans le cadre d’expositions. Tout au long du mois de septembre, un ensemble de dessins issus de la collection du macLYON est donc visible, et rassemble une sélection d’artistes parmi lesquels plusieurs femmes : Virginia Chihota, Christine Crozat, Marina de Caro, Anne Petrequin…

L’occasion était donc parfaite d’interviewer Isabelle Bertolotti, la directrice du macLYON et co-directrice de la Biennale de Lyon.

Ce soir là, nous en avons eu la confirmation, Lyon est bien une ville de femmes d’art, puisque nous étions près de 50 réunies pour l’occasion.

Une première réussie, et une rentrée digne de ce nom. Lyonnaises, je vous donne rendez-vous très bientôt pour la deuxième édition ! Date à venir.

Pour revoir l’interview en vidéo, c’est par ici :

Pour réécouter l’épisode du podcast, c’est par là :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s