Le Musée Guggenheim nomme Naomi Beckwith comme directrice adjointe et conservatrice en chef

Le musée Solomon R. Guggenheim de New York a choisi, pour la première fois de son histoire, une femme Noire pour occuper l’un des postes les plus hauts placés du monde de l’art américain.

Le musée Guggenheim, l’une des institutions artistiques les plus influentes au monde, a nommé Naomi Beckwith au poste de directrice adjointe et conservatrice en chef. Elle succède à Nancy Spector, qui a travaillé sur des expositions renommées du musée pendant plus de trente ans.

Naomi Beckwith rejoindra officiellement le musée New-Yorkais en juin 2021, après avoir été conservatrice au musée d’Art Contemporain de Chicago pendant plusieurs années. Au cours de ce parcours à Chicago et quelques années plus tôt à Brooklyn, elle fut commissaire de plusieurs expositions mettant en avant le travail d’artistes renommées telles que Lynette Yiadom-Boakye ou encore Howardena Pindell. 

Au sein du Guggenheim, Beckwith supervisera les collections et expositions, mais elle occupera également un rôle crucial dans le façonnement du musée et de ses objectifs pour les années à venir.

Un tournant pour le Guggenheim

En tant que première femme Noire à occuper cette position depuis l’ouverture du musée à New York en 1939, la nomination de Naomi Beckwith marque un tournant pour le Guggenheim, qui a souvent été pointé du doigt – comme beaucoup d’autres musées influents – pour abus de pouvoir, notamment sur des minorités.

Ces derniers mois, les trois responsables les plus hauts placés du musée Guggenheim ont été accusés de pratiques professionnelles racistes et sexistes. Ces accusations ont émergées suite à l’exposition dédiée à Jean-Michel Basquiat, présentée au Guggenheim en 2019. Une lettre signée par de nombreux employés du musée décrit leur environnement de travail comme “inéquitable” et “autorisant le racisme, la suprématie blanche et d’autres pratiques discriminatoires”. Nancy Spector, à qui succède Beckwith, a d’ailleurs annoncé sa démission en octobre dernier. 

Naomi Beckwith fait donc son entrée au sein de l’équipe curatoriale du Guggenheim à un moment clé, et aura peut-être l’opportunité de réparer la réputation de son institution.

Richard Armstrong, directeur de la Fondation et du musée Guggenheim, s’est félicité de la nomination de Beckwith le 14 janvier dernier : « Avec ses accomplissements hautement estimés, ses connaissances qui contribuent à construire un canon revisité de l’histoire de l’art, et ses projets créatifs qui connectent les artistes d’aujourd’hui avec des publics croissants, Naomi Beckwith sera une leader catalytique pour notre exceptionnelle équipe curatoriale. »

Portrait de Naomi Beckwith (c) Courtesy of the Guggenheim Museum.

Alice Oster

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s